sdf Les partenariats éducatifs - ADBDP
logo
ASSOCIATION DES DIRECTEURS DE BIBLIOTHEQUES DEPARTEMENTALES DE PRET Dernier ajout – 17 juillet 2015.
Accueil du site > Journées d’étude > Les journées d’étude annuelles > Journées d’étude 2005 : La bibliothèque partenaire > Ateliers > Les partenariats éducatifs

Les partenariats éducatifs

Synthèse de l’atelier 2 par Philippe Valade, directeur de la BDP des Pyrénées-Orientales

publié le mercredi 13 septembre 2006

impression

L’atelier a été soutenu par trois interventions [1]

L’Indre a mis en place un prix littéraire des jeunes, qui est une opération lourde mais qui marche bien, puisque les jeunes y répondent de façon importante : 10 000 d’entre eux répondent présents chaque année.

A l’origine de cette initiative, on trouve un socle déjà ancien de pratique relationnelle entre les institutions. Depuis 10 ans, en effet, des sélections de livres jeunesse sont faites et diffusées... C’est à partir de ce travail et de sa méthodologie qui met en rapport bibliothécaires, documentalistes, CDDP, FOL [2] et Jeunesse et Sports, que le Conseil général a été amené à développer une action plus ciblée, notamment en direction des établissements scolaires.
Les buts sont multiples : faire lire les jeunes, faire entrer une littérature de jeunesse de qualité au sein de l’école, développer le sens critique des enfants.

L’action se développant l’Education nationale a tendance à tirer la couverture un peu à elle ; il convient donc de trouver les outils d’un bon équilibrage pour l’avenir. La BDP doit d’ailleurs maintenir son réseau de lecture totalement indépendant de la grosse machine qu’est l’Education nationale.

Il nous a été également rapporté, dans l’Indre-et-Loire [3], trois actions, menées avec le CDDP, qui, si elles sont plus modestes, n’en sont pas moins intéressantes. Un groupe de travail, Bibdoc 37, s’est constitué. Il a pour mission de mener la réflexion sur des outils de gestion, sur l’évolution des missions, sur les complémentarités des acteurs. Il s’agit d’un partenariat très simple, sans cadre juridique, à l’organisation et au financement aléatoires.

Il s’est également monté un partenariat concernant le prêt à distance pour les enseignants : la navette de la BDP permet l’acheminement des documents prêtés par le CDDP. Dans le même ordre d’idée, des mallettes de littérature jeunesse, constituées à partir de la documentation de la BDP, circulent dans les écoles et permettent de faire remonter des besoins en ce domaine à satisfaire par le CDDP.

La troisième partenariat concerne un concours de lecture-écriture mené dans la Somme. L’action mériterait d’être assez longuement développée. Je me contente ici de dire qu’elle n’a pu démarrer que grâce à l’existence préalable d’un groupe de travail solide, qui, pendant 10 ans, à mise en œuvre un salon du livre de jeunesse. C’est sur ce socle relationnel que s’est ensuite mis en place le concours.

Ces expériences montrent que le partenariat avec le monde de l’éducation est toujours lent et difficile. Il convient de s’appuyer sur des acquis antérieurs. Ce partenariat est toujours à recadrer pour que chaque partenaire garde bien clairement les objectifs qui sont les siens. Ce partenariat, quand il a lieu, a le mérite d’être riche et très efficace.

Notes

[1] Avec les CDDP : Prix littéraire de l’Indre et Regards croisés en Indre-et-Loire :Nathalie Clerc, directrice de la BDP de l’Indre et Robert Parlange, directeur du CDDP d’Indre-et-Loire
Les concours " lecture-écriture " : Chantal Evrard, librairie spécialisée jeunesse, et Odile Vasseur-Preux, BDP de la Somme
Modérateur : Dominique Lahary, directeur de la BDP du Val-d’Oise
Rapporteur : Philippe Valade, directeur de la BDP des Pyrénées-Orientales

[2] DDBL : Direction départementale des bibliothèques et de la lecture de Touraine. CCDP : centre départemental de documentation pédagogique. FOL : Fédération des œuvres laïques.

[3] Voir Partenariats éducatifs : DDBL et CDDP 37 par Robert Parlange.



Commentez cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Informations éditeur | Espace privé | SPIP